Publications médicales

Fort progrès de la connaissance des effets du manger vite, voir synthèse études

La recherche médicale s'intéresse depuis les années 1980 aux effets du manger vite

Publications scientifiques

Synthèse et données chiffrées ci dessous,

  • Mastication : plus on mastique, moins on mange
  • Calories : quantités : manger vite, c'est manger plus
  • Poids : On prend du poids en mangeant vite
  • RGO  : Plus de reflux pour les mangeurs rapides
  • Chirurgie bariatrique : Attention à la reprise de vitesse après l'opération
  • Diabète  : Manger vite participe très significativement au risque de diabète de type 2
  • Syndrome métabolique  : A partir de 50 ans manger vite participe au risque de syndrome métabolique
  • Foie : Plus on mange vite son repas, plus le risque de NAFLD augmente
  • Intestins et colon  : la mastication insuffisante aurait elle une action sur l'inflammation intestinale ?
  • Histoire scientifique : Comment la science a progressé au fil du temps

Publications médicales avec la fourchette Slow Control

Merci à nos partenaires académiques, nous avons quatre recherches (voir plus bas) qui démontrent (1) une efficacité à ralentir les mangeurs rapides et même (2) les super rapides, (3) un efficacité à améliorer la mastication et (4) un effet sur la perte de poids.

De nouvelles recherches sont en cours (diabète, stéatose hépatique) qui analysent plus finement des modifications de paramètres biologiques ou physiologiques.

Étude sur la vitesse

Efficacité démontrée de la fourchette pour ralentir le repas.

114 participants

Étude sur la vitesse

Étude sur les habitudes

Passage d’une habitude de 2 secondes à 5 secondes en 50 repas.

Enfant autiste, 10 ans

Étude sur les habitudes

Étude sur la mastication

L’utilisation de cette fourchette, sans entrainement particulier, permet d’obtenir des bols constitués de plus petites particules.

6 participants

Étude sur la mastication

Étude : efficacité à ralentir, effet persistant du changement d’habitude, la perte de poids

Les utilisateurs qui utilisent la fourchette Slow Control ralentissent plus leur vitesse que les utilisateurs qui ont reçu la simple recommandation orale d’un professionnel de santé.

Avec une utilisation de quatre semaines de la fourchette Slow Control, le ralentissement est persistant pendant 8 semaines même sans la fourchette.

L’utilisation de la fourchette fait perdre du poids : baisse de 0,5 de l’IMC en 4 semaines, sur un mangeur moyen de 49 ans, avec 31 d’IMC.

141 participants

Voir l'étude

Publié par Slow Control le

Pack Découverte-Noir - Image 1

Pack Découverte

Slow Control
Pack Premium-Noir - Image 1

Pack Premium

Slow Control